Google+

Des journalistes organisent un défilé de mode
Les journalistes culturels camerounais étaient réunis à l’occasion d’un colloque sur la critique de la mode
image a la une colloque mode2
Colloque sur la critique de la mode, CCMC, 2017 (www.hanoscultures.com)

Le défilé de mode organisé dans les ateliers du Centre camerounais des métiers de la mode par les journalistes culturels camerounais sous le thème : « Tchakala » était un travail pratique pour appliquer les enseignants assimilés pendant les jours qu’ont duré le colloque sur la critique de la mode. Réunis en une dizaine de commissions dont casting, essayage, make up, photo, scénographie, sélection musicale… l’objectif était de mettre les journalistes culturels en situation pour mieux comprendre les ficelles, mais aussi toucher du doigt les difficultés inhérentes à l’organisation d’un défilé de mode au Centre camerounais des métiers de la mode.

Au préalable, la structure de la critique de mode aura été abordée par Laurentine Assiga, après avoir élaboré sur les éléments fondamentaux d’un article de presse sur la mode : l’esprit de la collection, la matière utilisée, les coloris, les coupes… Yves Eya’a, le promoteur du Forum des métiers de la mode et du design s’est attardé sur les spécificités liées à la création artistiques, les difficultés rencontrées dans ce travail ainsi que les observations qui freinent l’épanouissement des acteurs de ce secteurs au Cameroun.
image a la une colloque mode1
Colloque sur la critique de la mode, CCMC, 2017 (www.hanoscultures.com)

La styliste italienne Isoris a expliqué dans les détails le rôle des couturiers, des stylistes, des designers. Elle a également facilité la compréhension des notions de style, de silhouette, de prototype… dans l’approche de décryptage d’une collection avant qu’une réflexion conséquente ne soit engagée sur la tendance et les cabinets de mode.

A cette saisie globale et rapide de la pratique de la mode, il faut désormais associer les éléments de langage, l’appropriation du vocabulaire adéquat, la visite des ateliers des acteurs de la mode pour saisir les empreintes de l’évolution et apprécier les créations proposées. Le tout dans une pratique régulière de la critique.

Claudel Tchinda.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

     Nos Partenaires
 blackitude  Trust-for-Africa-work-art
Organe d'Information Culturelle et Touristique Panafricain en Ligne. HANOSCULTURES.COM remercie tous ses partenaires et annonceurs.
Contact: 00 237 22 80 68 63