Google+

Un festival pour célébrer la richesse culturelle européenne
10 projections cinématographiques proposées au public durant une semaine. De quoi renouer avec l’ambiance des projections grand public dans les salles de cinéma
Image a la une semaine film europeen

C’est une salle de l’Ifc à moitié combe qui accueille l’évènement. Deux allocutions pour situer et préciser le contexte ainsi que la signification de ce rendez-vous sur le sol de Yaoundé. D’abord son excellence, l’ambassade de France au Cameroun, Gilles Thibault qui ne maque pas, d’entrée de jeu, de dire toute sa joie de prendre la parole au lendemain de la victoire d'Emmanuel Macron à la présidence française, ce 08 mai 2017. Ensuite, il dira pour sa part que le lancement au Cameroun de la semaine du film européen qui se tient traditionnellement tous les 09 mai en Europe « témoigne de l’ouverture sur toute la culture du monde qu’on sert ». Non sans préciser qu’une déclinaison de cette semaine se fera également dans la capitale économique, Douala, tous les jours.

Mme l’ambassadeur Françoise Collet, chef de délégation de l’Union Européenne au Cameroun indique pour sa part que ce premier festival du cinéma européen a pour ambition de montrer toute la diversité culturelle de l’Europe. Tout en mentionnant que la culture joue le rôle de créateur d’identité d’un peuple. Bien plus, ajoute-t-elle, l’industrie culture génère 30 millions d’emplois dans le monde et regrette que ce soit si faible au Cameroun.

Le film inaugural de ce festival, une comédie suédoise qui met en avant un homme, la cinquantaine révolue, veuf, qui après une vie routinière qui le mène presqu’au suicide fait la connaissance de personne qui l’amène à découvrir des côtés positifs de la vie.

L’idée de l’ouverture à la culture du monde aurait sans doute poussé à intégrer des films camerounais récents ou tout au moins des films classiques pour mettre en évidence les productions locales existentantes en dépit de leur faible visibilité due à une industrie cinématographie inorganisée.

Pendant toute une semaine, dans les salles de l’institut Goethe et de l’Institut français antenne de Yaoundé, une dizaine de films sera proposée au public.

Claudel Tchinda

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

     Nos Partenaires
 blackitude  Trust-for-Africa-work-art
Organe d'Information Culturelle et Touristique Panafricain en Ligne. HANOSCULTURES.COM remercie tous ses partenaires et annonceurs.
Contact: 00 237 22 80 68 63