Google+

Manuels scolaires : Un livre par matière pendant au moins six ans
En plus de cette réorganisation, dès l’année prochaine, une autre décision consacre la gratuité des manuels scolaires dans les écoles primaires publiques pour certaines matières
image a la une Gpal2015
Ouvrages en exposition (http://www.cap-skirring.fr/)

C’est carrément un déferlement de joie des citoyens qui expriment, dans les médias sociaux, leur appréciation des actes du Premier ministre depuis l’annonce des dernières dispositions devant dorénavant régir les manuels scolaires au Cameroun. Un des deux décrets signés par le Premier ministre le 23 novembre dernier portant réorganisation de la Commission nationale d'agrément des manuels scolaires fixe en effet que dès la rentrée scolaire 2018-2019, un seul livre par matière sera d’usage sur toute l’étendue du territoire. Les livres inscrits au programme auront une durée de 6 ans renouvelable.
Une nouvelle accueillie avec bonheur par les parents qui se plaignent depuis une dizaine d’année des changements annuels des manuels scolaires et de leur cherté. Sans compter que le nombre de livre à carrément exploser en une décennie. Dans les classes du primaire (sil au Cm2), près de 564 livres ont été inscrits au programme. Pour ne pas simplifier la vie aux parents, les livres étaient et sont encore différents d’un établissement à un autre. Plus loin, pour une même matière, il était parfois demandé d’acheter jusqu’à 5 livres. Du coup, le sac de l’écolier prenait du volume au point qu’il ne parvenait plus à le porter pour cheminer jusqu’à l’école. Et les parents se trouvaient souvent contraint de le faire à la place des bambins. Retour donc à la formule des années 80-90 lorsqu’une fratrie de 3 à 4 enfants pouvaient utiliser un seul livre par matière durant leur parcours dans le primaire. En plus des économies à faire par les parents, les aînés peuvent aider leurs cadets à couvrir leurs lacunes.

Gratuité des manuels scolaires dans les écoles primaires publiques
La circulaire N°002 du PM du 23 Novembre 2017 consacre la gratuité des manuels scolaires dans les écoles primaires publiques désormais dès l'an prochain. Cette décision devrait s’appliquer pour les matières que sont Français, Anglais, Maths, Éducation à la citoyenneté, Informatique. Pourvu comme ce sont interloqués certains membres de la communauté éducative que la gratuite prescrite pour les manuels scolaires ne ressemble pas du tout à celle concernant l’école primaire publique dont il est difficile de déclarer qu’elle est gratuite.

Abattement des droits d’imposition pour les éditeurs locaux
Dans la même journée et dans les mêmes décisions prises par le Premier ministre, il est indiqué les abattements fiscaux dont devraient bénéficier les opérateurs engagés dans la production locale de livres et manuels scolaires. Des décisions prises le jour même de la clôture  de la conférence régionale de haut niveau sur le secteur de l’édition en Afrique et son rôle dans l’éducation et la croissance économique tenue à Yaoundé les 22 et 23 novembre 2017. C’est à croire que le Premier ministre qui a ouvert cette rencontre n’a pas voulu attendre pour mettre en application les recommandations qui lui semblaient urgentes pour le contexte camerounais, en rapport justement avec la qualité de l’éducation. Une rencontre qui a précisément tablé sur l’importance et l’enjeu du livre dans l’éducation en Afrique.

Claudel Tchinda.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

     Nos Partenaires
 blackitude  Trust-for-Africa-work-art
Organe d'Information Culturelle et Touristique Panafricain en Ligne. HANOSCULTURES.COM remercie tous ses partenaires et annonceurs.
Contact: 00 237 22 80 68 63